Les rênes du cheval

Le cheval au Moyen-Age

Modérateur : Andrieu Dervenn

Bohemond

Les rênes du cheval

Message non lupar Bohemond » 16 sept. 2013 17:26

Le cuir traverse mal les siècles , c'est pour cela que très peu de rênes ( c'est les cordes qui permettent de diriger le cheval- pour ceux qui ne savent pas ) sont arrivées jusqu'à nous .

Après recherche , il semblerait que les destriers avaient parfois jusqu'à deux paires de rênes . Certainement afin que si on en coupait une pendant la bataille , on savait continuer à maitriser sa monture .

Image

Ici , on peut voir que la largeur des rênes est énorme , j'en déduit également que c'est pour éviter qu'on les tranche . Maintenant du fait que les chevaux étaient utilisés pour charger et pas dans la mêlée , en tout cas dans la plupart des cas , les rênes n'auraient-elles pas servis de protection pour les flèches où les coups qu'on aurait tenté de porter au coup du cheval ? J'ai rien trouvé là-dessus . Donc je vous poste l'image et je continue à faire des recherches .

Image

Donc je pense qu'ici se sont de grosses rênes de cuir , tout simplement recouvertes de tissus .

Image
Avatar de l’utilisateur
Dagi
Administrateur
Administrateur
Messages : 750
Inscription : 29 nov. 2005 13:24
Localisation : Rebecq

Re: Les rênes du cheval

Message non lupar Dagi » 16 sept. 2013 20:31

Pour les doubles rênes, on les utilise encore maintenant, alors que personne n'essaye de les trancher... :wink:
Ils s'utilisent sur un mors type pessoa ou pelham (comme celui de Lekba), droit, avec ou sans passage de langue, la deuxième paire, donc celle du bas, permet une action plus appuyée sur la bouche - elle relève ou abaisse le mors. Déjà seule est est assez agressive, mais couplée à une gourmette, le cheval obéit au doigt et à l'oeil... A proscrire sur les jeunes chevaux, si on les aime bien et qu'on veut en faire quelque chose de convenable dans le futur.
Par contre si tu veux survivre dans une bataille sans te faire expulser de ta selle avant de voir les visages de l'ennemi... eh bien - pelham, doubles rênes, gourmette. Et tant pis pour la gueule du canasson... :?
SIT VIS VOBISCUM
Cave Leo ne veut pas dire Lion des Cavernes...
"Oh, you can't help that," said the Cat: "we're all mad here. I'm mad. You're mad."
Bohemond

Re: Les rênes du cheval

Message non lupar Bohemond » 16 sept. 2013 21:45

les doubles rênes d'aujourd'hui je connais , mais à l'époque , vu les mors , ils n'en avaient pas besoin :p j'essaie de penser avec leur pensée à eux , pas la notre :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Dagi
Administrateur
Administrateur
Messages : 750
Inscription : 29 nov. 2005 13:24
Localisation : Rebecq

Re: Les rênes du cheval

Message non lupar Dagi » 17 sept. 2013 13:53

Et bien, sur ta première photo, je vois la double rêne sur un pelham extrêmement long et pas d'alliance, donc j'en déduis qu'il était utilisé à sa pleine puissance. Un cheval effrayé ou pas obéissant, une fois affublé de cet engin, devient docile comme un agneau.
Je vois évidemment pas dans la bouche, mais droit ou cassé, c'est kif kif avec cette longueur... Je ne vois vraiment pas d'autre option que l'assurance qu'il obéira à tout, même effrayé, et chargera au moment voulu.

De plus, justement avec cette longueur, une fois la rêne supérieure coupée (comme tu supposes), l'inférieure devient quasi inutile, le contact dans la bouche étant difficile pour un mec en full plates. En revanche, la seule supérieure peut toujours fonctionner... Du coup, je pencherais plutôt pour la deuxième photo, avec les rênes super larges, pour appuyer l'hypothèse de coupage.
SIT VIS VOBISCUM
Cave Leo ne veut pas dire Lion des Cavernes...
"Oh, you can't help that," said the Cat: "we're all mad here. I'm mad. You're mad."
Bohemond

Re: Les rênes du cheval

Message non lupar Bohemond » 17 sept. 2013 18:14

Mais je vois aussi sur la première photo - sur le cheval de droite - que la rêne inférieure est recouvertes de plaques métalliques . J'en déduit donc que plus cette fonction de Pelham , il y a aussi le rôle de ne pas être tranché .

Maintenant je remarque que la plupart des cavaliers médiévistes utilisent un mors " dur" , peu importe la largeur et le nombre des rênes . Mais comme tu l'as dis , en armure , on a pas le même contrôle .

passez la souris ici pour agrandir

passez la souris ici pour agrandir

passez la souris ici pour agrandir

passez la souris ici pour agrandir

passez la souris ici pour agrandir

Avatar de l’utilisateur
Dagi
Administrateur
Administrateur
Messages : 750
Inscription : 29 nov. 2005 13:24
Localisation : Rebecq

Re: Les rênes du cheval

Message non lupar Dagi » 17 sept. 2013 21:31

Bohemond a écrit :
Maintenant je remarque que la plupart des cavaliers médiévistes utilisent un mors " dur" , peu importe la largeur et le nombre des rênes . Mais comme tu l'as dis , en armure , on a pas le même contrôle .



C'est peut-être aussi parce qu'ils aiment leurs canassons? :wink: Un mors dur ne doit pas nécessairement faire mal, si manié par une main experte, d'ailleurs, sur l'avant-dernière photo je vois une alliance sur un pelham (donc le mec a adouci l'action du mors), alors qu'il fait de la joute en full plates et a besoin que son cheval obéisse parfaitement...
En même temps, y a aussi des pessoa, un peu plus doux, qui peuvent s'utiliser avec les doubles rênes ou une alliance, mais que je vois rarement en reconstitution...
SIT VIS VOBISCUM
Cave Leo ne veut pas dire Lion des Cavernes...
"Oh, you can't help that," said the Cat: "we're all mad here. I'm mad. You're mad."
Bohemond

Re: Les rênes du cheval

Message non lupar Bohemond » 17 sept. 2013 22:41

Je connais l'actions de ces mors :roll: d'ailleurs sur le sujet tu as un très beau bouquin dans ta bibliothèque , étagère au niveau des nichons ^^

Revenir vers « Chevaux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité